L’art contemporain…

William Wegman
William Wegman

William Wegman n’a pas attendu la convention européenne de 1987 pour la protection des animaux de compagnie ni le code civil de 2015 reconnaissant que les animaux sont des êtres doués de sensibilité…

L’homme aux 2 Braques de Weimar met tout en oeuvre pour le rappeler : habillés, coiffés, chaussés, les toutous sont d’un mimétisme bluffant, à l’image que nous pouvons en avoir, allant souvent au delà mais surtout une idée de l’évolution de la place de l’animal à notre époque.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s