Ah !  Venise

Porto delle Galere, 1964, Afro Libio Basaldella.

Un tableau abstrait entre l’art américain et la tradition de la couleur vénitienne par sa touche picturale sensitive, l’équilibre de sa composition et son chromatisme vibrant et lumineux comme celui de la fresque.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s